Arpeggione ou guitare « de gambe »

Un instrument également appelé guitare-violoncelle ou guitare d’amour…

Ne disposant pas d’une pique, contrairement au violoncelle (mais je peux évidement en monter une si vous le souhaitez), l’arpeggione doit être joué tenu entre les genoux. Cet instrument a été inventé par le luthier Johann Georg Staufer en 1823, en tant que déclinaison d’une guitare. Dans la sonate « Arpeggione » de Franz Schubert (D821), la partie pour arpeggione est souvent jouée de nos jours dans des arrangements pour divers instruments, dont le violoncelle, le violon alto, la contrebasse et la guitare.