Arpeggione

Arpeggione ou guitare « de gambe »

Un instrument également appelé guitare-violoncelle ou guitare d’amour…

Modèle 2021 :

Démonstration vidéo à venir…

Diapason 591mm, accord EADGBE, compatible avec l’accord de la basse de viole DGCEAD, 22 frettes, pique de violoncelle.
Bois modèle foncé : table épicéa, fond et éclisses érable ondé, touche alisier.
Bois modèle clair : table épicéa, fond et éclisses sorbier, touche palissandre.

 

Ci-dessous, les premiers modèles de guitare à archet :

Ne disposant pas d’une pique, contrairement au violoncelle (mais je peux évidement en monter une si vous le souhaitez), l’arpeggione doit être joué tenu entre les genoux. Cet instrument a été inventé par le luthier Johann Georg Staufer en 1823, en tant que déclinaison d’une guitare. Dans la sonate « Arpeggione » de Franz Schubert (D821), la partie pour arpeggione est souvent jouée de nos jours dans des arrangements pour divers instruments, dont le violoncelle, le violon alto, la contrebasse et la guitare.

Vielloncelle 9 cordes

Vieloncelle 9 cordes

Vielle à roue et à manche de longueur vibrante 600 mm, cordes de violoncelle Ré-La-Ré + 6 cordes sympathiques pour ce modèle de vielloncelle 9 cordes. Frettage tempéré en ligature nylon, table en épicéa, éclisses en aulne, fond en bouleau, manche en charme, touche en alisier, mécaniques Wittner à réglage fin, micro Piezzo intégré.

Vielloncelle 3 cordes

Vieloncelle

En vidéo : présentation du dernier modèle 2021 avec cordes sympathiques, ainsi que du modèle précédent et enfin du tout premier modèle de vielloncelle, avec démonstration par un musicien à St-Chartier.

Ci-dessous, le dernier modèle de vielloncelle, fabrication 2021 : vielle à roue et à manche de longueur vibrante 600 mm, cordes de violoncelle Ré-La-Ré. Table en épicéa, éclisses en aulne, fond en bouleau, manche en charme, touche en alisier, mécaniques de guitare basse, micro Piezzo intégré. Voir aussi le modèle avec 6 cordes sympathiques.

 

Ci-dessous le modèle précédent du vieloncelle de l’atelier :

 

Et ci-dessous, retour sur le premier modèle : même travail que pour la vièle à archet, joué un octave plus grave (GDG, cordes de violoncelle), à la différence que la manivelle agit sur un renvoi d’angle pour permettre un jeu proche de celui du violoncelle. Table en épicéa, caisse en cerisier, manche en noyer, cheville en ébène, cordier en if, chevalet en érable, touche en alisier.

 

Viole de gambe

Viole de gambe

En vidéo, présentation de la viole de gambe et du dessus de viole :

Et petit à petit, la famille de gambe s’est agrandie : basse de viole, dessus de viole, modèle ténor, modèle 7 cordes. D’inspiration libre et personnelle, cette viole de gambe peut être déclinée : modèle d’étude ou modèle concert…

Ci-dessous, un modèle 2021 de la basse de viole 7 cordes, frettée 23 cases, équipée d’une pique de violoncelle, table en épicéa, fond en frêne olivier, éclisses en érable ondé, touche en alisier.

 

Et ci-dessous, les premiers modèles :
Table d’harmonie en épicéa, fond & éclisses en pommier, également disponible en cerisier, noyer ou érable ondé, manche en noyer touche en cormier (ligatures nylon). Mécanique guitare plus simple d’utilisation et plus précise, chevalet & cordier en alisier.

Violoncelle voyage

Violoncelle de voyage

Violoncelle électroacoustique à encombrement minimum (largeur totale avec la pique = 103 cm), manche réglable (action des cordes). Table en épicéa, corps et manche en érable ondé, touche en palissandre. Mécaniques à bain d’huile de guitare basse, micro Fishman dans chevalet Despieu + micro Piezzo passif intérieur avec réglage volume.

Vielle à roue

Vielle à roue et à manche

Mai 2019 : nouvelle fabrication, nombreuses améliorations : axe, mécanique, système de palier.
Ce nouveau modèle est équipé d’un système de débrayage des cordes en laiton et d’une facilité de positionnement du protège roue pour le réglage des cotons. Manche en noyer, fond et éclisses en pommier, table en épicéa, il existe en teinte naturelle claire ou en brun. Plusieurs options sont disponibles : des mécaniques Pegheds imitation chevilles ébène pour violon, un micro Piezzo interne, l’ajout de 7 frettes nylon.

Sous la nouvelle série de photos, les vidéos et explications avec les anciens modèles sont toujours valables !

En vidéo ci-dessous : présentation de la vielle à roue et explication de la pose de cotons sur les cordes.

Unique fabriquant au monde de cet instrument à roue tiré de l’époque mozarabe (10-11ème siècle), interprétation libre et personnelle… Modèle 6 cordes (nylon) : CGC ou GDG + 3 cordes sympathiques accordées en SOL, RÉ ou DO. Manche fretless, touche noyer avec repères de frettes, âme en épicéa. Tout en bois massif : table d’harmonie voûtée en épicéa massif, noyer, cerisier ou pommier, manche en tilleul, chevalet en érable, protège-roue en épicéa, cordier en sorbier, mécaniques Gf, manivelle bois, axe métallique sur palier téflon. Vernis naturel, 2 attache-courroies. En option : micro Piezzo interne sur jack.

Mode d’emploi :

  • Attacher l’ instrument fermement autour de la taille.
  • Les mélodies se font sur la petite corde, l’autre fait office de bourdon (= son continu).
  • Les repères de frettes permettent la justesse du jeu et l’absence de frettes permet de jouer en glissando.
  • Plusieurs combinaisons de jeu sont possible : à 1, 2 ou 3 cordes (le chevalet est équipé d’une « attente » qui permet de mettre la corde hors de portée de la roue.
  • La roue fait office d’archet, il convient d’y mettre de la colophane : mettre toutes les cordes en attente, tourner la roue et poser la colophane sur celle-ci sans trop appuyer. Afin de protéger les cordes il convient également de mettre des cotons autour de celle-ci : mettre la ou les autres cordes en attente, frotter de la colophane sur la corde et sans JAMAIS METTRE LES DOIGTS SUR LA ROUE, glisser un peu de coton (le plus filandreux possible), l’enrouler autour de la corde en tournant doucement.

Illustrations ci-dessous : la vièle de Prétorius (seule documentation, d’un confrère espagnol, que j’ai pu trouver sur l’instrument) et les différents modèles de vielle à roue sortis de l’atelier, en 2003, 2004, 2006, 2008 et 2009.

Yayli tanbur

Yayli tanbur

Cet instrument est mon interprétation du yayli tanbur turc (« tanbur » à archet, instrument majeur de la musique classique ottomane). Il se joue à l’archet, avec 2 cordes de jeu : La-Ré (cordes de violoncelle Ré-La) et 6 cordes sympathiques accordées La-Ré-La. Fût et résonateur en noyer, peau synthétique, micro Piezzo intégré, mécaniques de guitare, possibilité de frêtage, repères de frêtage tempéré.

Vièle à archet

Vièle à archet

La longueur vibrante est celle d’un violon alto. La caisse est en aulne massif plaqué d’épicéa pour la table et d’érable pour le fond. En vidéo, présentation de la vièle à archet et son premier modèle 8 cordes :

Parmi les photos ci-dessous, un modèle double manche : le manche supplémentaire permet d’ajouter 5 cordes sympathiques pour créer une réverb’ naturelle.

 

Vièle 5 cordes

Vièle à archet 5 cordes

Modèle ci-dessous (bois naturel ou version teintée) : accord DGDGD, table en épicéa, monoxyle de noyer, fond et manche en noyer, touche et cordier en alisier, cordes de violon alto (compatible avec des cordes en boyau), chevilles Pegheds, micro Piezzo interne.

Modèle ci-dessous : accord DGDGD, table en épicéa, monoxyle de tilleul, fond en érable ondé, manche en noyer, touche en alisier, chevilles Pegheds, micro Piezzo interne.

Et ci-dessous, le premier modèle de vièle à archet 5 cordes : accord CGDAE (comme le violoncelle), table et fond en noyer, monoxyle de tilleul, micro Piezzo, chevilles Wittner.

Violoncelle

Violoncelle

En vidéo, présentation de l’instrument et un petit morceau de violoncelle par Fabienne Condi :

Table en épicéa, fond & éclisses en érable, manche en pommier, touche en cormier (ligature nylon sur demande), chevilles en ébène, cordier & chevalet en alisier.